ACAIQ-Résumé des ateliers

(NOTE : Il s’agit ici d’ateliers proposés. Dépendant du nombre d’intéressés, ceux-ci peut avoir lieu ou non et certains pourront être repris avec de nouveaux participants durant la fin de semaine. D’autres peuvent s’ajouter sur place dépendant des demandes et des intérêts des participants. Vous trouverez dans la section RESSOURCES INTERNET les liens pour vous procurer les logiciels requis.

LISTE ET RÉSUMÉS DES ATELIERS PROPOSÉS

1-Imagerie planétaire (animateur Roch Lévesque)

Description:

Roch va partager avec vous ses trucs et son savoir-faire pour réussir à photographier les planètes avec vos instruments et en ressortir le maximum de détails.

Les grandes lignes :

L’équipement obligatoire et optionnel.

La capture et ses ajustements selon les conditions et le traitement proprement dit.

Les vidéos nécessaires pour l’atelier vous seront fournies lors des ateliers. Il s’agit uniquement de vidéos prises avec des WEBCAM monochrome ou à matrice couleur et non à partir d’APN (appareils photos numériques).

Logiciels requis :

Castratorhttp://www.astrokraai.nl/castrator.php

AutoStakkert 3
http://www.autostakkert.com/

Virtual Dubhttp://www.framasoft.net/article1048.html

Photoshop CS5http://www.adobe.com/ca/downloads/

PixInsight
: License personnelle de PixInsght installée sur votre ordinateur

PixInsight: version démo 45 jours http://www.pixinsight.com/trial/index.html

Les logiciels suivants sont FACULTATIFS :

Logiciel d’aquisition d’avi (Sharp Cap ou iCap ou IC Capture – ou celui qui vient avec la webcam du participant)

Sharp Caphttp://www.sharpcap.co.uk/

iCaphttp://www.astronomycameras.com/products/software/

IC Capturehttp://www.astronomycameras.com/products/software/iccaptureas/

Fire Capturehttp://firecapture.wonderplanets.de/

En soirée vendredi et/ou samedi, si le temps le permet, l’animateur fera une démonstration en direct sur la prise des images planétaires avec son télescope. Vous êtes invité à apporter vos propres instruments et caméras ainsi que vos propres vidéos planétaires.

2- Imagerie des objets du ciel profond comme les galaxies, nébuleuses, amas (animateur Yves Tremblay)

Description:

Yves présentera un résumé des bases , équipements, mise au foyer, contrôle des télescopes pour trouver les cibles avec la norme ASCOM, le centrage des objets célestes en utilisant la technique de Plate solving et le prétraitement des images (dark, flat, bias, Light) pour les images CCD et DSLR. Il verra en détail le prétraitement des images et le traitement des images.

Logiciels requis :

Maxim DL version 6 et plus, Guide star catalog, Photoshop CS2 et +, Excalibrator,  Pixinsight, PHD GUIDING.

Les images et fichiers nécessaires pour l’atelier vous seront fournies sur place.

3- Atelier ARDUINO (Animateurs Jean Vallières et Luc Turbide)

Arduino pour débutant et intermédiaire.

Description :

Survol des capacités des circuits « open source » Arduino. L’atelier commencera doucement avec des exemples simples pour se conclure sur un projet de motorisations de montures astronomique et/ou porte oculaire avec Skypikit. On touchera même au côté ASCOM.

Matériel requis :

Le plan de l’atelier :

  1. Introduction à Arduino
    1. C’est quoi… la philosophie
    2. Les ports Digitaux et Analogues
    3. Les protocoles (léger survol)
  2. Un premier montage simple : (LED et résistance)
    1. Explication des composants (Exemple : qu’est-ce qu’une résistance fait dans un circuit…)
    2. Montage électronique et premier programme Arduino
    3. Explication des « loops », des « timers ».
    4. Introduction à la communication « terminal » avec le Arduino pour lui donner des commandes.
  3. Un deuxième montage : Le bouton
    1. Un bouton pour introduire les interruptions
    2. Lecture Digital
    3. Jumeler le bouton avec la LED
  4. Troisième montage : le thermomètre
    1. Introduction à « la discussion » avec une autre composante
    2. Introduction dans la programmation à question/réponse
    3. Intégration avec les 2 autres montages et démonter qu’un programme peut gérer plusieurs choses simultanément
  5. Les moteurs :
    1. Un survol rapide du servomoteur inclus avec croquis simple
  1. Un survol de la technologie derrière les moteurs pas à pas (mono, bi et multi phase) avec un croquis simple
  2. Expérimentation des possibilités du contrôleur de télescope Skypikit
    1. Chargement du croquis Skypikit minimal (sketch) dans l’Arduino
  1. Raccord de l’Arduino à l’ordi et chargement du croquis
  2. Explication du croquis
  • Exemple d’une commande
    1. Montage des circuits
  1. Raccord du blindage Skypikit au Arduino
  2. Raccord du driver de puissance au blindage Skypikit
  • Raccord du moteur pas-à-pas bipolaire au driver de puissance
  1. Alimentation et vérifications
    1. Contrôle du moteur avec l’application Skypikit Motor Tester Tuner
  1. Connexion USB de l’ordi à l’Arduino
  2. Description rapide de l’application
  • Calculs et choix des vitesses selon les caractéristiques du moteur
  1. Activation et entrée des paramètres du contrôleur
  2. Essais des fonctions pour simuler le contrôle d’un télescope
  3. Tests du comportement du moteur avec les outils d’analyse
  • Tests de l’autoguidage
  • Tests des interrupteurs limites
    1. Démonstration du contrôle de deux moteurs (A.D. et déclinaison)
  1. Montage comprenant un Arduino et deux blindages Skypikit empilés dessus
  2. Démo avec l’application Skypikit Motor Tester Tuner
  • Démo avec Coelix et Ascom ou un autre programme
  1. Exemple de driver ASCOM pour Arduino (Windows seulement)
    1. Création d’un driver Ascom pour contrôler un focuseur

4- Initiation au logiciel Pixinsight pour les débutants (animateur Paul Paradis)

Description:

Martin Magnan nous a initié il y a quelques années à l’ACAIQ à un nouveau logiciel très puissant nommé PIXINSIGHT. Ce logiciel a été créé par des astrophotographes pour des astrophotographes et il est de plus en plus utilisé à travers le monde. Il est très puissant mais il demande un certain apprentissage de base.

Il y aura donc deux ateliers pour présenter ce logiciel. Paul Paradis verra à présenter ce logiciel aux débutants. Il propose :

Un premier atelier de 3 heures sur le prétraitement d’images RAW couleur prises avec une DSLR (examen détaillé du script batch preprocessing; utilisation des bias, darks et flats lors du prétraitement). Ce premier atelier sera offert le samedi avant-midi, avec répétition au besoin dimanche avant-midi.

Un second atelier de 3 heures portant cette fois sur le traitement d’une image couleur DSLR pré-traitée dans l’atelier précédent (images linéaires et non-linéaires). Ce second atelier serait offert le samedi après-midi, avec répétition le dimanche après-midi au besoin.

Prérequis 
:

Les participants doivent être familiers aux bases de l’astrophotographie des objets du ciel profond.

Logiciel obligatoire : License personnelle de PixInsght installée sur votre ordinateur

PixInsight: version démo 45 jours http://www.pixinsight.com/trial/index.html

5- Pixinsight pour intermédiaires et avancés (animateur Martin Magnan)

Description:

Logiciel requis :

License personnelle de PixInsght installée sur votre ordinateur

PixInsight: version démo 45 jours
http://www.pixinsight.com/trial/index.html

Durant l’atelier avancé (Dimanche) nous verrons les concepts suivants accompagnés d’excercises pratiques

– Nouvelles fonctions (Processus et scripts)

– Retour sur les grandes étapes de la calibration des images jusqu’à leur intégration et les étapes du traitement en format linéaire

– Retour sur le concept fondamental de la taille des structures dans PixInsight et l’importance pour le traitement des images

– L’histogramme et ses secrets

– Les étapes du traitement des images en format non-linéaire

– Les différentes techniques de génération de masques (Étoiles, galaxies, nébuleuses) et leur utilisation efficace

– Les différentes techniques de  réduction du bruit

– Les mystères de l’outil PixelMath

Les exemples utilisés comprendront un mélange de RGB, LRGB et de NarrowBand

6-Initiation à l’astrophotographie avec de petits appareils photos pour les tout débutants (Animateur Thomas Collin) 
Description: 

Voici un petit résumé de ce que je peux montrer au débutants. Je veux essayer de garder ça simple pour qu’ils puissent avoir des belles photos rapidement et pouvoir se perfectionner plus tard.

Voici ce que je pense voir :

Principes de photographie manuelle.

Sortes d’appareils photos, des téléphones au DSLR.

CHDK pour ceux qui ont des Powershots de Canon : http://chdk.wikia.com/wiki/CHDK

Photo sur trépied.

Photo sur petite monture équatoriale.

Photo simple au télescope.

Traitement de photos avec logiciels gratuits.

Introduction à la caméras ZWO (si on a le temps, c’est un sujet plus avancé)

Comment appliquer ceci aux éclipses solaires et lunaires.

Logiciels à installer sur votre portatif (tous gratuits):

PIPP https://sites.google.com/site/astropipp/downloads
Logiciel SEQUATOR https://sites.google.com/site/sequatorglobal/  Il sert à aligner du deep sky. Il a la particularité de conserver un horizon qui ne sera pas bougé. Il est gratuit.
AutoStakkert http://www.autostakkert.com/wp/download/
DeepSkyStacker 3.3.4 : http://deepskystacker.free.fr/download/DeepSkyStacker334.rar 
Startrails : http://www.startrails.de/html/software.html
IrfanView http://www.irfranview.com  32 ou 64 bits. Si vous n’êtes pas sur, prenez la 32 bits.Téléchargez aussi les plugins et le fichier de langues pour l’avoir en français. IrfanView peut être remplacé par Photofiltre, PaintshopPro, Photoshop ou autre. Pour des fonctions simples, il est plus convivial et surtout plus rapide que ces logiciels.

Je n’ai pas l’intention de voir l’utilisation du DSLR avec un ordi ou pour l’autoguidage. Je considère ça comme déjà plus avancé et cette partie sera vue dans un autre atelier.

Je vais apporter des exemples et des images à traiter.

Thomas Collin

7- Atelier sur le logiciel SEQUENCE GENERATOR PRO (SGP) (Animateur Yanick Bouchard)

Note : L’objectif visé par Yanick est que vous compreniez très bien comment fonctionne SGP et que vous puissiez l’utiliser avec vos instruments. Apportez quelques unes de vos images pour la pratique et apportez vos instruments si vous le pouvez. Yanick vous aidera à adapter SGP à vos instruments. Le logiciel SGP utilise des logiciels externes. Yanick vous expliquera les forces et faiblesse de ceux-ci et vous pourrez choisir celui qui conviendra à vos besoins.

Description: Cet atelier s’adresse aux astrophotographes voulant apprendre à configurer et utiliser Sequence Generator Pro (SGP) pour contrôler et automatiser la capture d’images astrophotographiques.

Logiciels requis :

Sequence Generator Pro 2.6 ou plus, version 3.0.0.7 ou plus récente recommandée.

http://www.mainsequencesoftware.com/Products/SGPro

Fichiers requis:

Afin de vérifier leurs configurations astrométriques, les participants sont invités à apporter au moins un fichier d’image brute capturé à l’aide de leurs instruments.

Logiciels optionnels:

Push Here Dummy (PHD) 2.6.4 ou plus (optionnel);

Logiciel d’astrométrie (Plate solve):      PlateSolve2, Pinpoint, Elbrus, Astrometrie.NET, ANSVR (pour Astrometrie.NET local) et indexes le cas échéant;

Pilote ASCOM correspondant à vos instruments:

Votre monture;

Logiciel de contrôle d’observatoire (optionnel);

Caméra principale et caméra guide;

Roue à filtre (optionnel);

Mise au point et/ou rotateur (optionnel);

Boite à flat (optionnel);

Station météo (optionnel);

Moniteur de sécurité (optionnel).

FocusLock;

Logiciel planétarium (Ex: SkySafari, Stellarium, etc);

Un compte sur le site web dso-browser.com.

L’atelier sera orienté vers la pratique.  Les participants apprendront :

à installer et configurer SGP ainsi que l’installation et l’interaction avec les divers logiciels;

à configuration de chacune des composantes de leurs télescopes et observatoires;

à configurer des profils d’équipements ainsi que des profils usagés;

Assemblage d’une séquence de capture manuellement, à l’aide d’un logiciel planétarium, ou d’outils en ligne tel que DSO-browser.com;

à superviser l’acquisition, et utiliser des fonctions d’aide à l’acquisition tel que “Slew here”, “Center here”, “Frame and Focus”, “Scope Centering”, “Target Marker”, etc;

à utiliser correctement les outils de reprise de travail ;

à gérer les profils types de noms de fichiers d’acquisition;

à sauvegarder et gérer leurs fichiers de séquences;

à investiguer et résoudre les problèmes typiques de configuration par étude et discussion d’exercices;

à configurer les fonctionnalités avancées telles que la mise au point automatique, les conditions telles que park, retry, méridien flip,  abort etc;

à utiliser les fonctionnalisées d’évaluation de qualités d’image en temps réel, et d’analyse en lot;

à utiliser les outils avancés de gestion de mosaïque;

à utiliser les outils avancés de notification par courriel;

Finalement, un temps sera alloué pour discuter de cas spécifiques et à pratiquer.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer