Découverte d’un astéroïde

Le système solaire est composé de planètes, de comètes, et beaucoup d’astéroïdes. Aujourd’hui, avec les caméras CCD qui sont très sensible à la lumière, nous pouvons atteindre des magnitudes (ou étoiles) très faibles. La photographie astronomique devient très passionnante. Voici une petite histoire vécue!

Durant la nuit du 7 et 8 mars 2000, quelques membres du club de Rimouski, se rendent à l’observatoire pour photographier des galaxies de la région de la constellation de la Vierge. Nous nous sommes donc arrèté sur la galaxie portant le numéro M100 du catalogue de Messiers.

Voici donc la galaxie M100 en fausses couleurs:

Pour diminuer la granularité (bruit) des images CCD, nous utilisons 4 photographies de 5 minutes qui nous additionnons pour obtenir une images plus uniforme. Ayant les 4 images il est possible de faire une animation et ainsi voir si quelque chose c’est déplacé dans le ciel…. et bien oui nous avons trouvé qu’un objet très faible ce déplacais vers le nord.

Pour mieux voir l’objet en question, nous avons augmenté beaucuoup la brillance de l’image. Voici le résultat final:

La première images est la sommes de 4 images initiales (nous voyons alors une trainée) et finalement l’animation de droite est tous simplement un GIF animés. Nous voyons un astéroide se déplacant vers le haut de l’images. Il est possible de verifier grâce à Internet si l’astéroide en question est connu. Apres verification avec le MPC (Minor Planet Center, opéré par la Nasa) aucun objet étaient présent dans cette partie du ciel pour cette heure.

Il s’agit peut être d’un nouvel astéroide ou bien d’un astéroide précédement découvert dont ont a perdu la trace. Quoiqu’il en soit les jours suivants la découverte le ciel était couvert et nous n’avons pu prendre de nouvelles photographies de la région. Le MPC demande de suivre l’astéroide quelques jours afin de pouvoir établir une orbite précise et ainsi le répertorier parmis les milliers d’autres connus…

Bonne nouvelle…

… et oui, il sagit bel et bien d’un nouvelle asteroide. Grace à une collaboration internationnale: Luc Bellavance (Rimouski), Denis Bergerons (Hull) et Jean-Claude Pelle (TAHITI – South Pacific). Nous avons pu déterminer après quelques semaines d’observation les élements orbitaux de notre objets qui porte maintenant le nom de 2000FQ10. Il s’agit d’un asteroide qui mesure probablement quelques dizaines de mètres sur une orbite très inclinée par rapport au plan des planètes du système solaire. Le travail des prochaines semaines et mois à venir consistera à prendre des photos et des mesures astrométriques précisses afin de raffiner les éléments orbitaux. Nous pourons ainsi déterminer avec grande precision l’orbite de l’asteroide. Présentement les élements orbitaux de l’astéroide sont défini par les paramètres suivants:

Elément orbitaux de l’astéroide (THE_SKY):

Simulation du déplacement pour la nuit du 8 mars 2000

Avec les éléments orbitaux et un logiciel d’astronomie, il est possible de connaitre la position de l’astéroide n’importe quand. Voici donc 2 simulations avec les photographie CCD correspondantes. Il est facile de reconnaitre les principales étoiles sur les 2 images. Pour mieux voir le déplacement je vous invite à consulter les animations en format GIF.

Ordinateur – THE_SKY

Caméra CCD

Animations photos originales du 8 mars 2000

Agrandissement – animations 8 mars avril 2000

Simulation du déplacement pour la nuit du 7 avril 2000

Ordinateur – THE_SKY

Caméra CCD

Animations photos originales du 7 avril 2000 (208k)

Agrandissement – animations 7 avril 2000 (74k)

Merci à Denis Bergeron et Jean-Claude Pelle pour leur aide.

Les découvreurs Luc et Martin.