L’étoile variable Epsilon du Cocher

 

Cette variable à éclipse est tout simplement extraordinaire. Normalement de magnitude 2.9 et située à quelque 3.5° au sud ouest de Capella, elle est donc facilement identifiable à l’œil nu, même sous un ciel pollué. Mais, ce qui la fait extraordinaire, c’est la durée des éclipses qui est presque de deux ans et qui se répètent à tous les 27.1 ans. Il y a donc un objet mystérieux de très grande dimension (on l’estime à 10 unités astronomiques) qui vient passer en avant d’Epsilon. La baisse de luminosité correspond à 0.9 mag, ce qui n’est pas énorme mais tout de même facile à percevoir visuellement. Et pour compliquer davantage l’intrigue, il y a une légère augmentation de lumière au milieu de l’éclipse.

Epsilon est une étoile de la séquence principale de type F qui a 130,000 fois la luminosité de notre soleil, 15 fois sa masse et est distante de 2,000 années lumières. Étrangement, le compagnon qui cause l’éclipse a une masse de 14 fois celle du soleil et n’émet pas de lumière.

La prochaine éclipse devrait commencer en aout de cette année pour se terminer seulement en mars 2011. Découverte en 1821, ce sera la 8e fois qu’on observera ce phénomène. Les théoriciens ont besoin de données précises pour raffiner le modèle pouvant expliquer toutes les observations, c’est-à-dire la variation de luminosité de même que les changements étranges dans le spectre. Plusieurs amateurs vont collaborer avec les professionnels, vous pouvez vous joindre à eux; à cette fin allez à http://www.aavso.org/aavso/iya.shtml

Présentement le modèle se résume comme suit : l’étoile primaire est une étoile de type F très lumineuse, et le compagnon qui cause l’éclipse serait un immense nuage opaque en forme de disque avec une paire d’étoiles plus petites en son centre.



 

La carte suivante va vous permettre d’estimer la magnitude de la variable par comparaison avec des étoiles dont la magnitude est connue. L’instrument suggéré pour utilisation avec chaque carte est pour l’observation visuelle.

 

Carte montrant les étoiles jusqu’à la magnitude 7, avec une échelle de 15° de largeur.
Pour usage à l’oeil nu et jumelles.

 

%d blogueurs aiment cette page :