L’étoile variable Z de la Grande Ourse

De par sa position à l’intérieur du quadrilatère de la Grande Ourse cette variable est facile à localiser, d’autant plus que sa luminosité permet de l’observer à la jumelle pendant une bonne partie de sa période moyenne qui est présentement de 195.5 jours.

Il s’agit d’une semi régulière avec une amplitude de plus de 3 mag. de différence entre son maximum et minimum. Il arrive que les variations semblent totalement irrégulières pendant quelques années, puis redeviennent plus stables pendant quelques dizaines d’années. Les théoriciens soupçonnent que cette étoile soit le siège de 4 – 5 pulsations simultanées, chacune avec sa période propre (97, 99, 101, 195 et 5,680? jours). La situation pourrait être se compliquer davantage par la présence d’énormes taches et la rotation de l’étoile.



Les cartes suivantes vont vous permettre d’estimer la magnitude de la variable par comparaison avec des étoiles dont la magnitude est connue. Utilisez celle qui convient le mieux à l’éclat de la variable. L’instrument suggéré pour utilisation avec chaque carte est pour l’observation visuelle. Avec une caméra un instrument plus petit suffit.

Carte montrant les étoiles jusqu’à la magnitude 8, avec une échelle de 10° de largeur.
Pour usage avec jumelles.

Carte montrant les étoiles jusqu’à la magnitude 10, avec une échelle de 2° de largeur.
Pour usage avec une grosse paire de jumelles ou télescope de 4 à 6 po de diamètre.
%d blogueurs aiment cette page :