Nouvelles du centre de notre galaxie par Marie-Lou Gendron-Marsolais

Le 12 mai dernier, une image extraordinaire a été présentée pour la première fois au public : la toute première image du trou noir supermassif au centre de notre Galaxie.

Le 18 juin prochain, nous aurons la chance et le privilège d’accueillir virtuellement madame Marie-Lou Gendron-Marsolais, qui nous présentera une conférence intitulée « Nouvelles du centre de notre galaxie ». Cette conférence nous permettra, entre autres, d’en apprendre davantage sur la technologie utilisée qui a permis de produire cette image spectaculaire.  

La Fédération des astronomes amateurs du Québec invite donc les membres à cette conférence spéciale en ligne (plateforme ZOOM) qui aura lieu le samedi 18 juin 2022 à 13h30. Notez que la journée et l’heure inhabituelles ont été choisies puisque notre conférencière est établie en Espagne.


Cette conférence est offerte exclusivement aux membres d’un club ou membre individuel de la FAAQ. Si vous souhaitez y participer, devenez membre en visitant la page sur les abonnements.

Vous êtes un membre d’un club ou membre individuel de la FAAQ et n’avez pas reçu le lien? Rendez-vous dans la section Membres pour le retrouver ou envoyez-nous un message à l’adresse info@faaq.org et nous vous enverrons le lien d’inscription après que les vérifications nécessaires soient effectuées.

Nous espérons vous voir très nombreux à cet événement unique!


Synopsis

Nous avons tous entendu parlé des récents résultats du Event Horizon Telescope (EHT) annoncés le 12 mai dernier: la toute première image du trou noir au centre de notre Galaxie, Sagittarius A*, a fait grand bruit dans les médias réguliers comme dans la communauté scientifique. Mais comment s’y prend-on pour faire une telle image? Quels sont les différents défis que les centaines de chercheurs du EHT ont rencontrés pour arriver à ce résultat? Quelles sont les implications scientifiques d’une telle image? En quoi est-elle différente de celle publiée en 2019 du trou noir au centre de la galaxie M87? À quoi doit-on s’attendre dans les prochaines années de ce type de travaux? À partir de mon expérience en tant qu’astronome pour le télescope ALMA (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) et de mes propres travaux sur les trous noirs, je tenterai de répondre aux nombreuses questions qu’une telle annonce a générées.

Biographie de la conférencière

Marie-Lou Gendron-Marsolais est astrophysicienne, chercheure postdoctoral pour l’Observatoire Européen Austral (ESO) et, depuis décembre 2021 pour l’ Instituto de Astrofísica de Andalucía-CSIC à Grenade, Espagne. Elle fait partie de l’équipe coordonnant la participation des astronomes espagnols au futur observatoire Square Kilometre Array (SKA). De 2018 à 2021, elle a été aux commandes du télescope ALMA (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array), basée à Santiago, Chili.

Ses recherches se spécialisent sur la relation complexe entre les puissants trous noirs supermassifs au centre des galaxies et leur environnement. Elle a obtenu son doctorat en astrophysique en 2018 à l’Université de Montréal. Elle se passionne également pour la communication scientifique et les enjeux de la diversité en science. Dans ses temps libres, elle aime le plein air et la couture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :